• RL en cours poursuivi en SSPI, obturer le cathéter avant retour en chambre
  • Si perfusion nécessaire : relais par Bionolyte G5% 1500 ml/24h
  • Sonde urinaire : prévoir ablation à H7 (ou le lendemain si horaire nocturne)
    • Sauf si nécessité de monitorer la diurèse (pré éclampsie, HPP, sepsis…) ou en cas de complication chirurgicale
  • Précoce sauf contre-indication spécifique
    • Boissons autorisées à H 2 (si possible en SSPI)
    • Proposer chewing gum en SSPI
    • Repas léger autorisé à H6

A partir de H6 sauf contre-indication spécifique

  • Antalgiques débutés au bloc si possible (cf ci-dessus) , au plus tard en SSPI
  • Prescriptions per os pour les étages de tous les antalgiques (Actipidos)
    • Morphine péri médullaire (100 µg intrathécal ou 2 mg péridural) fait au bloc
      • Pas de morphiniques en systématique en post opératoire
      • Mais ne contre indique pas la dose « rescue » de morphine
      • Anti émétiques si nécessaire
    • [Paracétamol 1g + ketoprofène 50 mg + nefopam 20 mg] toutes les 6 h
      • Respecter les contre-indications (AINS)
      • A débuter au bloc ou en SSPI
    • Dans certains cas, la péridurale en place peut être utilisée pour l’analgésie en SSPI ou en réanimation (mais le cathéter doit être retiré avant de remonter la patiente dans le service, si l’hémostase le permet)
  • Non systématique en l’absence de facteurs de risque (cf. fiche)
  • Sauf le port de bas de contention dès le per opératoire ou en SSPI
    • Compression Pneumatique intermittente en cas de FDR surajouté et de séjour prolongé en SSPI ou en réanimation
  • Se référer au tableau « Prévention thromboembolique en Obstétrique »
  • Si HBPM : 1ère injection 6h après ablation du cathéter péridural