Pour les patientes sous traitement préventif en dose quotidienne unique d’HBPM par enoxaparine ou tinzaparine, le délai pour pouvoir réaliser une anesthésie péri médullaire ou pour l’ablation d’un cathéter doit être de

  • 12h pour une dose de 4000 UI d’enoxaparine ou 2500 UI de tinzaparine (sans contrôle biologique)
  • Pour les doses quotidiennes uniques supérieures à 4000UI (doses préventives ajustées au poids de la patiente) et si la dernière injection a été réalisée entre 12 et 24h avant la ponction
    • un dosage de l’activité anti-Xa réalisé en urgence (étiquette jaune « urgent » à apposer sur la feuille de demande ; résultat en 1h) inférieur ou égal à 0.1 UI /ml permet la réalisation du geste
    • La ponction est réalisée préférentiellement par un opérateur expérimenté
    • Si l’activité anti-Xa est supérieure à 0.1, le délai de 24h doit être respecté (sans refaire de dosage de l’activité anti Xa)
  • Pour la reprise des HBPM après la ponction péri-médullaire et/ou l’ablation du cathéter
    • Respecter un délai minimum de 6h entre la ponction : l’ablation du cathéter et la 1ère injection d’HBPM postpartum
    • Respecter un délai de 24h en cas de ponction traumatique ou de difficultés techniques

Pour rappel : en cas de traitement curatif, quelle que soit l’HBPM, un délai de 24h doit être maintenu entre la dernière injection et la réalisation d’une APM ou l’ablation du cathéter (sans contrôle biologique).